Mon sweet benjamin sweater

En août j’avais acheté tout le nécessaire pour faire le pull Benjamin d’Aurélie Tixier, alias une poule à petits pas. J’avais même pris soin de faire un simulacre d’échantillon, j’étais prête à me lancer.

Et puis, plus rien. Il a continué de faire beau et chaud et du coup je n’avais pas l’envie de tricoter un fil aussi duveteux que de la kid silk mélangée à du single merino. Le projet a donc été relégué en bas de la pile et je n’étais même plus forcément convaincue de vouloir le faire. Jusqu’au week-end dernier quand j’ai regardé le 2ème épisode du podcast de La Renarde Bleue. Et là, plus le choix, il fallait que je le tricote. Direct.

Du coup je l’ai commencé dimanche 18 septembre et il était terminé samedi 24. Yepa ! Faut dire que c’est un modèle qui monte assez vite. Enfin, sauf la basque qui est interminable.


Bien entendu j’avais besoin d’y apporter ma petite touche perso, car ce modèle est un basic et moi je ne sais pas tricoter des basics. J’ai donc rajouté une touche de dentelle en reprenant sur la partie supérieur du devant le motif du Sweet Sweater de Marcelle et Clo. Alors c’est clair que cela oblige à porter de pull avec un petit top dessous, mais j’aime beaucoup jouer avec la transparence et j’aime les pulls avec des motifs ajourés. C’est un parti pris mais et c’était aussi l’occasion pour moi d’avoir l’impression de retricoter ce sweet sweater que j’aime tant.


Quelques infos en vrac sur la laine, le patron et les motifs que j’y ai apporté :

  • J’ai tricoté la basque en remontant les mailles directement du pull. C’était franchement pas le meilleur des plans, mais j’aimais mieux ceci que de devoir faire une couture entre la basque et le pull. La prochaine fois (si il y en a une), je pense que ce serait mieux de faire un montage provisoire au crochet  quand on monte le pull et pouvoir ainsi ensuite reprendre les mailles. Le rendu sera plus propre ainsi.
  • Pour le motif du sweet sweater je n’ai rien modifié, mais j’ai rajouté 1 maille de plus, tricotée à l’envers, de chaque côté du motif. Pas sûr non plus que cela aie apporté quoi que cela soit.
  • J’ai tricoté la taille S pour avoir après blocage une taille M/L. J’avais l’intuition que ce mélange kidsilk et merino allait se détendre au blocage et cela n’a pas manqué. J’ai aussi pas mal tiré dessus pour être sûr que la longueur soit suffisante, car quand je l’ai essayé avant blocage je le trouvais clairement trop court.
  • je vous conseille de respecter la longueur de la basque. Si elle est trop courte cela ne donnera rien. Idem je pense que c’est un modèle qui se doit d’être loose.
  • j’ai tricoté mon pull avec 2 écheveaux de fil merino lace de malabrigo et un peu plus de 4 pelotes de kid silk de drops. Je n’ai pas eu de chance car les 2 écheveaux viennent du même bain mais le 1er fini très très clair et le second commence assez foncé. Du coup la démarcation se voit clairement. Cela ne m’empêchera cependant pas de le porter, mais j’avoue que je l’aime un peu moins à cause de ceci…

J’avoue que plus que le modèle je suis tombée complètement amoureuse du mélange kid silk et mérino single. Je n’ai qu’une envie s’est de retricoter ces 2 qualités ensemble. Je vais donc tout bientôt faire un nouveau pull, peut-être un tuto perso, on verra, avec ces même fils. En plus tricoté en 5 et sans une basque aussi longue et large on peut se faire un très joli pull avec seulement 800m de chaque qualité.

Publicités

4 réflexions sur “Mon sweet benjamin sweater

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s